[Actualité] Android: Google supprime plus de 700’000 apps malveillantes

En 2017, Google a supprimé plus de 700’000 applications qui ne respectaient pas les conditions de son catalogue Google Play, soit 70% de plus qu’en 2016!

Non seulement ils ont supprimé plus d’applications, mais Google à aussi la capacité de les détecter plus rapidement. Dans les faits, 99% des applications avec des contenus abusifs ont été identifiées et rejetées avant que quiconque ait eu le temps de les installer. Ce qui à été rendu possible grâce à une amélioration significative de leur capacité à détecter les abus tels que contenus inappropriés, malware, et usurpation d’identité.

De nouveaux modèles et techniques de détection ont été développés afin d’identifier les réseau de développeurs abusifs, ce qui a mené à la suppression d’environ 100’000 mauvais développeurs d’applications en 2017 et à rendu bien plus difficile à ces personnes la création de comptes et les tentatives de publications d’applications.

Quelques exemples d’abus qui ont menés au retrait d’applications en 2017:

Copycats

Tenter de tromper les utilisateurs en usurpant l’identité de célèbres applications est une des violations les plus communes. Les applications les plus célèbres genèrent enormément de trafic en utilisant des mot-clés bien spécifiques, ce qui mène à ce que certaines personnes mal intentionnées tentes d’ammasser des installations en tirant profit d’un tel trafic. En 2017, plus de 250’000 applications de ce types ont été supprimées.

Contenus inappropriés

Les applications qui contiennent ou promeuvent du contenu illicite tels que pornographie, violence, haine et activité illégales ne sont pas autorisée sur le PlayStore. Google a amélioré les méthodes d’apprentissage de ses machines de manière à identifier les potentielles applications de ce type, c’est ensuite des humains qui contrôlent et agissent contre les applications problématiques. Il s’agit de dizaines de milliers d’applications l’année dernière.

Applications potentiellement nocives (PHAs)

Les PHAs sont des types de malwares qui peuvent être mauvaises envers l’utilisateur ou son smartphone, par exemples qui peuvent mener des fraudes par SMS, agir comme des chevaux de Troyes ou recueillir des informations personnelles sur l’utilisateur.

Bien que de faible volume, les PHA constituent une menace pour les utilisateurs d’Android et nous investissons massivement pour les garder hors du Play Store. La découverte de ces mauvaises applications est non-triviale car les développeurs malveillants font un effort supplémentaire pour rendre leur application aussi légitime que possible, mais avec le lancement de Google Play Protect en 2017, les volumes d’installation annuels de PHA sur Google Play ont été réduits de 50% années après années.

Bien que les nouvelles capacités de détection aient été améliorées, et aient permis un nombre record de suppression et de bannissement d’applications et de développeurs, certaines application malveillantes parviennent tout de même à esquiver les protections. Google prend très au sérieux et continue d’innover afin de mieux protéger ses utilisateurs contre ces menaces. Faisant de Google Play un des app store les plus fiable du monde.

 

Source: Android Developers Blog